fbpx

Aujourd’hui, je reçois Deborah, plus connue sous le pseudonyme Debynski. Deborah est devenue Community Manager freelance, et cela, sans diplôme. 



Encore une fois, j’ai décidé de vous présenter une femme et maman ayant vécu de gros coups durs, mais qui a réussi à s’en sortir. Le web vous offre de belles opportunités que vous pouvez saisir à condition que vous soyez déterminés.



À travers cette interview, j’espère que parmi vous certaines découvrirons leur voie ou auront simplement le courage et la détermination de se lancer ou de continuer. 



Bonjour Déborah, peux-tu te présenter à nous brièvement ?

Je m’appelle Déborah, fondatrice du Blog Debynski. Épouse et Maman, je vis entre Bruxelles et Tanger. Consultante et formatrice pour aider les entrepreneures à augmenter leur trafic et leur visibilité en ligne. Ma zone de génie se situe sur Pinterest, Tailwind et LinkedIn.

Que faisais-tu avant de te lancer sur le web ? 

Juste avant de me lancer, j’étais responsable de projet pour un centre d’appels au Maroc, où je me suis expatriée en 2018. J’ai formé des agents et une superviseure pour mener à bien la vente d’un produit de télécommunications.



Comment as-tu découvert le web entrepreneuriat ? Quel a été l’élément déclencheur ?


J’ai découvert le web entrepreneuriat quand j’ai commencé à chercher un moyen de travailler depuis la maison.

Le monde professionnel dans lequel j’évoluais ne me convenait pas du tout. Je travaillais à contre cœur pour un employeur peu scrupuleux. À cause de manigances de son côté, je me suis retrouvée avec un redressement fiscal énorme. Qui plus est, l’offre que j’allais devoir promouvoir sous peu allait à l’encontre de mes valeurs.

À tout cela, se sont ajoutés des problèmes plus personnels, j’ai donc eu droit à un combo dépression – burn-out – trouble de l’anxiété généralisé. Mon corps a tiré la sonnette d’alarme.


C’est alors que j’ai commencé à m’intéresser de très près à l’affiliation (avec Emma d’Ambitions Féminines) et ensuite, j’ai découvert l’infopreneuriat. 

Dans quoi t’es tu lancé ? Pourquoi ?

J’ai commencé par le blogging et je me suis ensuite spécialisée sur Pinterest afin de pouvoir proposer des prestations. Sans emploi, je devais faire rentrer des sous au plus vite. Cette opportunité s’est présentée comme une évidence à la suite d’un coaching avec Virginie (Islagraph)

Quels problèmes et difficultés as-tu rencontré à tes débuts ? 

Pour moi, la plus grosse difficulté a été de faire un choix. J’avais peur de faire le mauvais choix, de me tromper de voie et de perdre du temps.
Ensuite, j’ai eu du mal à trouver ma cible, je ratissais trop large (toujours de peur de ne pas toucher assez de monde) et c’est justement ce qui m’empêchait d’atteindre mes clientes.

Comment les as-tu surmontées ?

J’ai pris sur moi et je me suis décidée à resserrer le lasso. Être spécifique, nichée, ça aide. C’est une erreur de vouloir viser tout le monde. En faisant cela, tu n’atteins personne.


J’ai également eu le soutien d’Emma qui m’a fait confiance en me confiant son compte Pinterest et en me recommandant.


J’ai avancé petit à petit en donnant absolument tout ce que je pouvais en terme de travail. Quand tu donnes le meilleur, ça se sent, ça se voit et ça plaît évidemment.


Qu’as-tu fait ensuite jusqu’à aujourd’hui ?

Je me suis donc lancée dans la gestion de comptes Pinterest, ensuite, j’ai développé des offres d’accompagnement et d’audit.


Je suis également spécialisée dans Tailwind (qui fonctionne de paire avec Pinterest). 
Désormais, j’ai élargi mon expertise à LinkedIn. J’ai sorti une formation il y a quelques semaines sur ce réseau et je proposerai bientôt une offre d’audit et d’optimisation.


Sur le côté, j’ai deux autres activités une qui concerne le bien-être et une autre qui touche au gaming.


Pour tout ce que je fais, je continue de me former. Je suis à l’affût des changements et des nouveautés et j’essaye d’avoir une longueur d’avance, mais ça n’est pas toujours évident avec 24h dans une journée. ^^


Vis tu maintenant de ton business ? Peux-tu nous donner une fourchette de ton chiffre d’affaires par mois ?

Grâce à Dieu, oui.
 J’ai commencé tout petit et aujourd’hui ça n’est pas encore l’Eldorado, mais c’est correct.


Disons que la courbe d’évolution est sans cesse en train de monter donc c’est encourageant.

 C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, même avec une fourchette, car un mois ne ressemble jamais à l’autre.


Avec l’affiliation, les résultats varient constamment.
 Pour mes prestations récurrentes avec mes précieuses clientes fidèles (je les remercie encore pour leur confiance) je pense approcher tout doucement un salaire minimum.


Et à cela s’ajoutent les ventes de mes produits (c’est ponctuel, pas récurrent.) et mes accompagnements, ponctuels eux aussi.
 Je ne souhaite pas faire de langue de bois, mais j’ai une certaine pudeur à parler d’argent.

Pour donner une idée sans chiffrer, je te dirais que les plus petits mois sont à trois chiffres et les meilleurs à 4. 
Les plus petits sont plus fréquents mais suffisants, Dieu merci.



Je te remercie de m’avoir donné la parole, j’espère que cela aidera un maximum de copines à se lancer sereinement ou en tout cas à moins appréhender ce grand saut

Conclusion

Merci à Déborah de m’avoir accordé cette interview, si son histoire vous inspire et que vous aussi vous aimeriez devenir Community Manager freelance et sans diplôme alors voici les formations et coaching qu’elle a suivi ou créé :

– Formation Pinterest,

– Coaching Pinterest,

– Formation LinkedIn.



Ce métier est très demandé, il ne lui a pas fallu des années avant de percer et trouver des clientes. Encore aujourd’hui beaucoup me demandent si je n’ai pas une community manager à leur présenter. Mais malheureusement, non, j’en connais peu.

Pour conclure, les seuls mots d’ordre de la réussite sont la détermination et le travail.

Épinglez cette image sur Pinterest, si vous avez aimé, en cliquant sur le « P » en haut à gauche de la souris. Merci wink

REÇOIS TON COURS GRATUIT !

Et découvre comment Emma a gagné 1000 euros en 1 jour.

Merci pour ton Inscription. tu recevras un mail sous peu. Pense à vérifier tes spams.

ATTENDS !

AVANT DE CONTINUER REÇOIS TON PREMIER TUNNEL DE VENTE GRATUITEMENT !

La période d'essai étant de 30 jours, je t'offre ce tunnel de vente gratuitement pour tester systeme io. Une fois ton essai terminé tu pourras recevoir tous les autres bonus ;)

Merci pour ton inscription, tu recevras ton cadeau par mail d'ici peu. Pense à vérifier tes spams!

Pin It on Pinterest

Share This