fbpx

Rédiger un bon article de blog optimisé pour le SEO, mais aussi aimé par vos lecteurs n’est pas souvent une mince affaire. En effet, ni l’un ni l’autre n’est à négliger si vous souhaitez atteindre la première page de Google et pourquoi pas la place 0. Je dis Google parce qu’il est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde et la référence en terme de référencement.

Il est tout aussi important de prendre en compte les considérations de vos lecteurs, leur problématique et leur désir de lire un texte fluide et captivant, que de répondre aux attentes des moteurs de recherche.

Ces derniers utilisent des robots permettant de lire vos articles, et voir s’ils répondent bien à leurs exigences. De nombreux critères sont à respecter pour atteindre le haut du panier, c’est ce qu’on appelle le SEO (search engine optimisation) ou référencement naturel.



Ainsi, vous cherchez sûrement à écrire un bon article de blog, alors il vous faut respecter aussi bien vos lecteurs que le géant Google. C’est ce que l’on va découvrir dans cet article. Les deux côtés d’une balance qu’il faut savoir équilibrer.

Rédiger un article pour le lecteur

La première chose donc à savoir est pour qui est ce que vous écrivez cet article, là encore on en revient à notre fameux persona. Vous ne pouvez pas écrire un article qui intéresse pas ou peu de monde en tous cas pas si vous souhaitez être lu. Pour cela, il faut respecter de nombreux critères que voici.

1.Problématique

Répondre à un problème, donc après le « pour qui » vient le « pourquoi ». Pourquoi rédigez-vous cet article ? Quelle solution apporte-t-il à votre lecteur ? Quel problème résout-il ?

En effet, parler des pommes de terre que vous avez plantés dans votre jardin n’intéresse personne. 



Mais expliquer en quoi les pesticides présents dans les fruits et légumes sont des perturbateurs endocriniens risquant de troubler l’appareil de reproduction de vos lecteurs. Ou alors qu’ils présentent des substances cancérogènes, pour enfin parler de la nécessité de planter ses propres légumes vous donnera beaucoup plus de crédits.



Pensez donc d’abord aux problèmes, exposez le et agitez le, avant d’offrir une solution dans votre article.

2. Simplicité

Vous écrivez pour apporter une information ou des solutions à des personnes comme vous et moi. Il ne sert à rien de sortir les grandes phrases et d’user de rhétorique. Si votre but est la littérature alors écrivez un roman, mais pas des articles de blog.



S’il faut relire 3 fois une phrase pour la comprendre, on se sauve, surtout lorsqu’on recherche une solution. On veut des réponses rapides, simples et efficaces. Écrivez comme vous parlez à vos amies. Sans pour autant être familière.


3. Émotion

En vous parlant au-dessus de produits cancérogènes, qu’est ce que cela anime en vous ? Le sentiment de peur.
Si je vous dis qu’en n’optimisant pas le SEO de vos articles de blog, donc en ne lisant pas cet article, alors personne ne vous lira. Vous n’atteindrez jamais la première page de Google et vous perdrez votre temps à écrire des articles fantômes.

En conséquence, vous ne génèrerez jamais de revenus via ce canal et vous abandonnerez rapidement. Je suscite donc en vous des émotions, la peur de l’échec et le désir de savoir ce qui se cache dans cet article.

Les émotions sont donc primordiales pour susciter l’intérêt et donner envie aux lecteurs de lire jusqu’au bout.

4. Storytelling

Le storytelling ou l’art de raconter des histoires rejoint le point précédent, elle permet de générer des émotions et aux lecteurs de s’identifier à vous.

Je pourrai par exemple vous dire qu’en démarrant ce blog, je ne comprenais strictement rien au SEO. Mots clé, requête clé, longue traine, backlinks tout cela me triturait le cerveau. Je cherchais des réponses à travers de nombreux articles et vidéos, avant de me lancer.

Ce qui est peut-être votre cas aujourd’hui, mais ce n’est qu’en commençant à appliquer que tout s’est éclairci et c’est ce que d’ailleurs je vous conseille si vous êtes dans cette situation.

5. Énigmatique

Ne révélez pas toutes les solutions dès le début, sachez faire tenir le suspense tout au long de votre article. À chaque fin de paragraphe, amenez de nouvelles interrogations et attisez la curiosité de votre lecteur.

Vos titres, également, doivent susciter la curiosité et interroger le lecteur. Par contre, il ne sert à rien de faire une « Game of Thrones », si c’est pour mettre un titre racoleur et un suspense exagéré pour au final ne rien dire d’intéressant alors mieux vaut encore ne rien écrire. Cela vous fera perdre toute crédibilité.

6. Crédibilité

Justement en parlant de crédibilité, plus votre article sera détaillé et présentera des sources et des chiffres et plus il aura de l’autorité.

Des blogs dans votre thématique, il doit sûrement y en avoir des milliers, mais un blog d’expert et avec une réelle plus-value dans le domaine, il y en a peu.

7. Call to Action

N’oubliez pas de faire un appel à l’action au minimum un en fin d’article, mais plusieurs peuvent être fait, avec un bouton d’appel à l’action ou un formulaire.

Faites attention à faire correspondre l’appel à l’action avec le sujet de l’article, cela augmentera beaucoup plus votre taux de conversion.

8. Mise en page

Les gros blocs de texte font fuir les lecteurs, c’est visuellement lourd et ennuyant à lire avant même d’avoir commencé. Pensez donc à aérer votre texte en écrivant de petits paragraphes de 3, 4 lignes maximum.

Vous devez également penser à séparer en plusieurs parties votre texte grâce notamment aux titres, sous-titres et sous sous-titres comme fait dans cet article. Suivant le schéma h1- h2 – h3 – h3 – h2 – h3 – h3.

En effet, c’est beaucoup plus agréable à lire pour le lecteur, mais aussi pour Google qui pénalise les parties dépassant les 300 mots.

En parlant de Google, passons maintenant aux exigences du mastodonte des moteurs de recherche.

Rédiger un article optimisé SEO (référencement naturel)

Lorsqu’on parle de SEO, on fait référence à Google, assurément, il est utilisé par plus de 90% des internautes. Leader indétrônable, c’est lui qui dicte les règles du référencement naturel.

Les robots de Google, restent insensibles aux émotions et à ce que peut transmettre votre texte, ce qui l’intéresse, c’est si vous respectez ses propres règles du jeu en optimisant le SEO de votre article.

1. Choix du mot-clé

En commençant par le choix du mot-clé, le mot-clé est un mot ou groupe de mots associé à une recherche sur Google ou autre.

Il faut bien choisir le mot-clé sur lequel vous voulez vous positionner en première page, en effet, il est inutile si vous êtes dans le domaine de la mode d’essayer de vous positionner sur le mot « robe ».

Ce genre de mot généraliste est souvent très concurrentiel, il faut plutôt viser les mots appelés longue traine par exemple « robe grande taille dentelle noire ». C’est une suite de mots, ayant un nombre pas très élevé de recherche et une très faible concurrence.

Mieux vaut être placé en première page sur une requête précise à 100 recherches par mois, qu’en 20 ème page d’une requête très concurrentielle et généraliste.

2. Titre

Les titres ont une importance particulière dans l’écriture d’un article optimisé seo, notamment le titre H1, celui qui apparait sur les pages du moteur de recherche, mais aussi en haut de l’article. Ce titre doit obligatoirement contenir votre mot-clé.

Et pas que, le titre H1 doit aussi inciter le lecteur à cliquer. Donner envie d’en savoir plus, susciter la curiosité sinon votre article ne sera jamais lu. Deux types de titres fonctionnent plutôt bien, les listes du type « 5 astuces pour perdre du poids rapidement » ou les titres commençant par « Comment ».

Ensuite viennent les titres h2 et h3, il n’est pas nécessaire qu’ils contiennent tous le mot-clé mais des synonymes ou un champ lexical associé est un plus non négligeable.

3. Méta description

La méta description n’est à surtout pas négliger ou délaisser, elle joue aussi un rôle dans le référencement naturel de votre blog.



C’est le morceau de texte qui apparait sous le titre dans les pages du moteur de recherche. Cette petite description de l’article doit contenir votre mot-clé et inciter les lecteurs à vouloir en savoir plus.


4. Url de l’article

Faites attention à l’url de votre article, souvent oubliée ou négligée. Elle se génère automatiquement en prenant le titre complet de l’article, ce qui amène à une url assez longue, il est conseillé de la réduire et de n’y garder que les mots-clés.

5. Images

Pensez à mettre des images, cela rend plus agréable la lecture. Les images ont beaucoup plus d’impact dans notre cerveau que les mots. Choisissez donc bien vos images, et surtout pensez à renseigner la balise de l’image, appelé texte alternatif sous WordPress, avec votre mot clé.



Le titre et la description de l’image doivent être renseignés en n’oubliant pas d’y insérer aussi le mot clé ou des synonymes.


6. Introduction

L’introduction de votre article optimisé seo est très importante, le mot clé doit absolument y apparaitre une fois ainsi que le champ lexical associé.

N’hésitez pas à y mettre le mot clé en gras et à donner au lecteur l’envie de lire la suite.

7. Mots en gras

Mettre un mot en gras, génère une balise « <strong> » ce qui pour les robots donne de l’importance à ces mots. Il est donc conseiller de mettre tout mot ou phrase se rapportant au mot-clé et à son champ lexical.

Comme dans cet article les mots référencement naturel, article optimisé SEO, moteur de recherche, sont des mots importants pour la requête clé choisie.

8. Taille de l’article

Pour espérer se positionner sur un mot-clé, il faut que votre article fasse au minimum 500 mots. Néanmoins, il est apparemment plus conseillé d’atteindre les 1200 à 2000 mots.

Tout dépendra de votre sujet, si 500 mots suffisent alors il ne sert à rien de tourner autour du pot au risque d’ennuyer le lecteur. Si votre article est apprécié, partagé et commenté alors il ne nécessitera pas plus.

9. Lisibilité

Déjà mentionnée dans la première partie, la lisibilité est un critère important. Insérez des images, des vidéos, faites de petits paragraphes et découpez votre texte en plusieurs sous-parties.

10. Champ lexical

Fini l’époque où il fallait mettre cent fois son mot-clé dans le texte pour atteindre les premières pages. Les robots sont maintenant capables de déterminer toute la sémantique qui se rapporte à votre sujet.

En développant le champ lexical autour de votre mot-clé alors votre texte sera considéré comme riche et complet par les moteurs de recherche, ce qui le propulsera dans le classement général.

Améliorer le SEO grâce à la promotion de son article

Ce n’est bien sûr pas tout, même après avoir fait ce travail, vous n’atteindrez pas forcément la première page de Google, il faut à présent que Google sache que votre article plait aux visiteurs. Pour cela, les robots se réfèrent au netlinking dont nous allons parler dans la suite.

1. Réseaux sociaux

Le netlinking est une stratégie d’obtention de backlinks, des liens entrants vers votre site. Cette stratégie est primordiale dans l’optimisation SEO de votre blog.

Une fois votre article terminé, il faut le partager sur vos réseaux sociaux, bien qu’il est dit que les réseaux sociaux ne sont pas pris en considération dans votre stratégie de backlinks.

Cela peut mener indirectement à en avoir, grâce notamment au partage et reprise de votre article dans un blog. Mais aussi, cette stratégie amène beaucoup de trafic assez rapidement.

2. Backlink

Sinon la manière la plus efficace est d’aller à la recherche de backlinks, soit en commentant sur les blogs et en laissant un lien vers votre article qui apporte une réelle plus-value.

Vous pouvez aussi faire la même chose sur les forums en rapport avec la thématique de votre blog.

La rédaction d’articles invités est aussi une manière très efficace, à vous de trouver des blogs ayant de la notoriété et un bon positionnement.

Les interviews vous apporteront aussi des backlinks et du trafic. Ainsi que les concours organisés entre plusieurs blogs de votre thématique.

En bref les méthodes ne manquent pas, il suffit simplement de bien choisir ses backlinks, en sélectionnant des sites ayant une bonne notoriété et un bon SEO. Privilégiez la qualité à la quantité.

Conclusion

Pour écrire un bon article de blog, il faut penser à votre lecteur en premier lieu afin de lui offrir un article qui répond à ses attentes tout en optimisant le SEO pour Google.

Google aura dans un futur proche tendance à privilégier les contenus conversationnels et les mots longue traine. Les robots se perfectionnant de plus en plus, ils seront capables de déterminer et reconnaitre un langage naturel et humain. Vos articles devront donc se rapprochaient d’une réponse à une question précise en exploitant le champ lexical et non plus les mots-clés.

Cela se vérifie avec la mise en avant des appareils à recherche vocale, tel que Siri et autre.
Commencez donc à privilégier, la rédaction naturelle riche en information sans penser aux mots-clés.

Dites moi en commentaire ce que vous pensez de ce nouveau changement.

Épinglez cette image sur Pinterest, si vous avez aimé, en cliquant sur le « P » en haut à gauche de la souris. Merci wink

REÇOIS TON COURS GRATUIT !

Et découvre comment Emma a gagné 1000 euros en 1 jour.

Merci pour ton Inscription. tu recevras un mail sous peu. Pense à vérifier tes spams.

ATTENDS !

AVANT DE CONTINUER REÇOIS TON PREMIER TUNNEL DE VENTE GRATUITEMENT !

La période d'essai étant de 30 jours, je t'offre ce tunnel de vente gratuitement pour tester systeme io. Une fois ton essai terminé tu pourras recevoir tous les autres bonus ;)

Merci pour ton inscription, tu recevras ton cadeau par mail d'ici peu. Pense à vérifier tes spams!

Pin It on Pinterest

Share This